Qr-42, 30 Mai 2020, Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, Hami Aksoy, En Réponse À Une Question Sur La Déclaration Du Ministère Des Affaires Étrangères De Grèce Concernant La Récitation Du Saint Coran À Sainte-sophie

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 30.05.2020

La Grèce continue de faire des déclarations futiles et inefficaces après chaque récitation du Saint Coran à Sainte-Sophie.

Le fait que la Grèce, qui est toujours le seul pays d’Europe à ne pas avoir de mosquée dans sa capitale, soit perturbée par la récitation du Saint Coran à Sainte-Sophie est un cas d'espèce qui illustre la psychologie intolérante de ce pays, surtout à une époque où l’Adhan retentit depuis les minarets en Europe et l’importance du principe du respect mutuel est bien appréciée.

De plus, les récents efforts de certains milieux en Grèce utilisant la pandémie du Covid-19 comme prétexte pour faire taire en Thrace occidentale l’Adhan, qui y a été récité pendant des siècles, sont encore frais dans nos mémoires.

La Turquie n'a agi ni contre le statut de monument de Sainte-Sophie, ni contre la Convention de l'UNESCO de 1972 concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. Au contraire, grâce au soin et à l'attention que la Turquie porte aux sites historiques d'Istanbul, ces sites sont parvenus aux générations actuelles en tant que patrimoines culturels.

Sainte-Sophie restera un trésor important de la Turquie et de l'humanité, et continuera à être protégée en tant que telle.

Nous invitons la Grèce à se débarrasser de ses complexes historiques.

Atatürk

Dimanche - Jeudi

09:00 - 12:30 / 13:30 - 17:00

01/01/2021
12/01/2021
01/05/2021
13/05/2021 14/05/2021
05/07/2021
20/07/2021 21/07/2021
10/08/2021
19/08/2021
19/10/2021
01/11/2021