Qr-41, 28 Mai 2020, Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, Hami Aksoy, En Réponse À Une Question Concernant Les Déclarations Du Ministre Des Affaires Étrangères De Grèce

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 28.05.2020

Nous invitons à la sagesse et aux bonnes manières les dirigeants grecs qui poursuivent une politique d'escalade contre la Turquie au lieu du dialogue, en déformant les faits pour tromper son opinion publique par des considérations politiques mesquines et en agissant selon le principe de « l'ennemi de mon ennemi est mon ami ».

La Grèce maintient un mauvais bilan comme le prouvent les rapports des organisations internationales des droits de l'homme pour les violations flagrantes des droits et libertés fondamentales des demandeurs d'asile, en particulier du droit à la vie. Il est hypocrite et honteux de qualifier la Turquie de « barbare » par ceux qui, aux yeux du monde, affichent toutes sortes d'atrocités à l'encontre des personnes innocentes à la frontière.

L'Etat grec doit d'abord se libérer de sa propre « barbarie ». A cette fin, il doit respecter les droits des demandeurs d'asile, ne pas les torturer, les maltraiter ou les repousser au-delà de la frontière.

En outre, ceux qui prétendent être le soi-disant berceau de la civilisation doivent respecter les personnes de langues ou de religions différentes.

Atatürk

Dimanche - Jeudi

09:00 - 12:30 / 13:30 - 17:00

01/01/2021
12/01/2021
01/05/2021
13/05/2021 14/05/2021
05/07/2021
20/07/2021 21/07/2021
10/08/2021
19/08/2021
19/10/2021
01/11/2021