Qr-35, 15 Mai 2020, Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, Hami Aksoy, En Réponse À Une Question Concernant La Déclaration Des Ministres Des Affaires Étrangères De L'ue Sur La Situation En Méditerranée Orientale

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 16.05.2020

La déclaration des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne sur la situation en Méditerranée orientale constitue le dernier exemple d'un discours répétitif et stérile qui ne sert à rien.

Cette attitude, qui reste indifférente aux initiatives sincères de la Turquie, est un sous-produit des revendications injustes et illégales de la Grèce et de l'administration chypriote grecque (ACG) et n'a aucune chance de contribuer à la paix et à la stabilité régionales.

Il est révélateur que la solidarité, dont l'Union européenne n'a pas su faire preuve pendant la lutte contre le COVID-19, soit maintenant rendue inconditionnelle lorsqu'il s'agit des chypriotes grecs en question.

Ce que l'Union européenne doit faire, au lieu d'agir aveuglément comme le porte-parole de la Grèce et de l’ACG sous prétexte de solidarité, c'est procéder avec bon sens tout en tenant compte du droit international, ainsi que des droits et intérêts légitimes de la Turquie et de la République turque de Chypre du Nord.

Nous réitérons, comme toujours, notre volonté de dialogue sur une base équitable.

Atatürk

Dimanche - Jeudi

09:00 - 12:30 / 13:30 - 17:00

01/01/2021
12/01/2021
01/05/2021
13/05/2021 14/05/2021
05/07/2021
20/07/2021 21/07/2021
10/08/2021
19/08/2021
19/10/2021
01/11/2021