Qr-27, 24 Avril 2020, Déclaration Du Porte-parole Du Ministère Des Affaires Étrangères, Hami Aksoy, En Réponse À Une Question Concernant La Déclaration Finale De La Réunion Du Conseil Européen

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 24.04.2020

Nous constatons que la partie concernant la Méditerranée orientale de la déclaration finale du Conseil européen d'hier (23 avril) a de nouveau été rédigée avec une compréhension obsolète de la solidarité de l'union.

Cette partie de la déclaration est un exemple de plus du fait que l'UE, contrairement au droit international et à son propre acquis, est exploitée par le duo chypriote grec-grec et est devenue le porte-parole de leurs politiques maximalistes.

L'UE devrait maintenant comprendre qu'aucun résultat ne peut être obtenu avec cette compréhension.

Nous attendons de l'UE qu'elle encourage les chypriotes grecs à entamer un dialogue avec les chypriotes turcs. De même, nous attendons de l'UE qu'elle encourage la Grèce à entamer un dialogue avec la Turquie sur la Méditerranée orientale. Elle ne devrait pas permettre que le processus d'adhésion de la Turquie à l'UE soit pris en otage au nom des intérêts étroits du duo chypriote grec-grec.

Comme nous l'avons déjà exprimé, la Turquie continuera résolument à protéger à la fois ses propres droits et ceux des chypriotes turcs en Méditerranée orientale.

Atatürk

Dimanche - Jeudi

09:00 - 12:30 / 13:30 - 17:00

01/01/2021
12/01/2021
01/05/2021
13/05/2021 14/05/2021
05/07/2021
20/07/2021 21/07/2021
10/08/2021
19/08/2021
19/10/2021
01/11/2021