No: 86, 9 Avril 2020, Communiqué De Presse Concernant Le Premier Rapport De L'équipe D'enquête Et D'identification De L'organisation Pour L'interdiction Des Armes Chimiques

République De Turquie Ministère Des Affaires Étrangères 09.04.2020

L'équipe d'enquête et d'identification de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), créée avec le mandat d'identifier les responsables des attaques aux armes chimiques en Syrie, a conclu dans son premier rapport publié le 8 avril 2020, que l'aviation du régime syrien est l'auteur des trois attaques aux armes chimiques ayant eu lieu à Ltamenah les 24, 25 et 30 mars 2017.

Nous considérons le premier rapport de l'équipe d'enquête et d'identification de l'OIAC comme une étape importante afin que les responsables des attaques aux armes chimiques en Syrie soient tenus responsables de leurs crimes.

En plus de constituer une violation flagrante de la Convention sur les armes chimiques, l'utilisation d'armes chimiques est un crime contre l'humanité et un crime de guerre. Les auteurs de ces attaques, qui constituent des violations flagrantes du droit international, ne doivent pas rester impunis. Ce rapport est également une preuve évidente du fait que le régime ne s'abstient pas de recourir à des moyens hideux contre ses citoyens afin d'atteindre ses objectifs vicieux. Le régime, qui massacre sans discernement ses propres citoyens, y compris des enfants, depuis neuf ans, doit être tenu pour responsable de ses crimes.

Ayant soutenu la résolution adoptée en 2018 pour donner mandat à l'OIAC d'établir les responsabilités en ce qui concerne les attaques aux armes chimiques en Syrie, la Turquie continuera à suivre et à soutenir toutes les mesures prises par la communauté internationale, en premier lieu les Nations Unies et l'OAIC, pour garantir la pleine responsabilité en Syrie.

Atatürk

Dimanche - Jeudi

09:00 - 12:30 / 13:30 - 17:00

01/01/2021
12/01/2021
01/05/2021
13/05/2021 14/05/2021
05/07/2021
20/07/2021 21/07/2021
10/08/2021
19/08/2021
19/10/2021
01/11/2021